Qu’est ce que le travail invisible si ce n’est une contribution gratuite mais invisible à la société. Officiellement, depuis les années 80 on souhaite faire reconnaître tout ce travail qui pourrait être fait par une assistante maternelle pour s’occuper de votre enfant, un aidant rémunéré qui viendrait à votre domicile s’occuper d’un proche en situation de handicap, un bénévole dans une association pouvant être remplacé par un salarié, un stagiaire non rémunéré …. bref, tout travail qui pourrait être remplacé par un salarié.

Les économistes nous disent que c’est une perte pour la finance, parce que reconnaître ce travail en terme économique représentant environ un tiers de PIB ferait faire un bond à celui-ci. Mais le salarié, aussi compétent soit-il, peut-il remplacer l’amour des parents ? N’a-t-on plus le droit d’avoir un geste gratuit ? Ce que vous écrivez sur les réseaux sociaux doit-il être monnayé ?

Personnellement, mais cela n’engage que moi, j’ai peur qu’à force de vouloir tout rémunéré, on oublie ce qu’est une société, une nation où chaque temps passé à faire quelque chose, qui au premier abord semble inutile est en fait une contribution importante apportée à cette société.

Commencer par reconnaître cette contribution serait un pas important vers plus de tolérance envers des personnes qui, parce qu’elles n’ont pas de fiche de paie, ne sont pas reconnues par cette même société, alors qu’elles lui apportent un bien être, un amour donné sans contrepartie.

Aujourd’hui je voudrais remercier tous ceux qui participent avec nous à cette aventure qu’est un laboratoire d’idées ouvert à tous : le Cercle Sully. Nathalie, François, Laurent, Renaud, Jérôme, Alain, Jean-Philippe et tant d’autres, merci de donner de votre temps, de vos idées, de votre savoir-faire, de vos expériences. Merci pour tout ce travail collaboratif que vous effectuez dont le premier qui sera visible auprès du grand public sera l’envoi de vos propositions aux États Généraux de la Justice qui devrait avoir lieu en septembre.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This