Le grand public ne connait pas cette “ONG” dont le siège social est basé en Grande Bretagne. Elle est évoquée dans l’actualité car son directeur le Bulgare Hristio Grozev Journalist investigator Christo Grozev wanted by Russian MIA | Institute of Mass Informationvient d’être placé sur la liste des personnes recherchées par la Russie. Dans les milieux spécialisés du renseignement, il est de notoriété publique que cette “ONG” a des liens très forts avec le monde politique britannique, ses services secrets et la CIA. Aucun complotisme dans ces propos, chaque pays dispose ainsi d’antennes constituées par des anciens de leurs Services, permettant ainsi d’accroître les capacités de recueil et d’analyses du renseignement.


Bellingcat est une organisation spécialisée dans l’OSINT (ROSO en français), Open Source Intelligence. C’est la recherche d’informations dans la documentation ouverte, c’est à dire accessible aux communs des mortels, sans espion, ni opération clandestine. Il faut garder à l’esprit que dans un pays démocratique, plus de 95% d’informations sont disponibles en documentation ouverte. Il est cependant essentiel de conserver à l’esprit que l’information n’est pas encore du renseignement. Car plusieurs opérations sont nécessaires. Il faut analyser, identifier la source, la côter, et la recouper. Aujourd’hui dans le monde des réseaux sociaux quelques internautes se sentent des âmes d’espions et diffusent des informations brutes, présentées comme le Graal. C’est du pain béni pour les professionnels qui se font un malin plaisir de diffuser de fausses informations, parfois de grandes qualités, qui sont repris sans filtre ni analyse par les internautes, voire par les médias.