Le CO2 est bien le gaz les plus problématique. Il est produit en masse par les activités humaines et reste extrêmement longtemps dans l’atmosphère.
Les puits de carbone

Au cours des dix dernières années, sur les 41 Gt de CO2 libérées en
moyenne par an par les activités humaines,
-l’atmosphère en a absorbé 18,
– les réservoirs terrestres (biosphère et sols) 12
– les océans 9.
-L’atmosphère est le réservoir le plus affecté par les activités anthropiques : il a absorbé
près de 50 % de la quantité de carbone émise au cours des cinquante dernières années.

Le captage carbone

Le GIEC compte dessus pour réduire la concentration dans l’atmosphère. Je ne suis pas connaisseur dans le domaine.
Affaire à suivre …..

L’empreinte carbone d’un Français

Quand on parle d’empreinte carbone par habitant, il est nécessaire de savoir de quoi parle-t-on.
Il existe 2 méthodes, celle qui prend en compte les importations et celle que ne les prends pas. A l’inverse de la Chine, c’est bien évidement celle qui ne les prend pas qui est bien plus favorable pour la France.

Les secteurs d’activité

Parler de quel pays émet quoi est très compliqué car il faut mettre en parallèle pour qui et pour quoi

En effet délocaliser une production à l’étranger permet de s’affranchir de certaines données dans la méthode de calcul dite “territoriale”
Ce sera l’objet d’un prochain post

Par contre c’est plus facile de parler des secteurs qui produisent le plus.

En France, bien évidement, plus de 70% de notre énergie électrique est nucléaire. C’est donc le transport qui est le plus émetteur. Par contre ce n’est pas le même paysage ailleurs

Pin It on Pinterest

Shares
Share This